Comment choisir son linge de lit pour augmenter son bien-être ?

Comment choisir son linge de lit pour augmenter son bien-être ?

 

Je me présente, Fiona, architecte spécialisée dans le bien-être et fondatrice de BetterAtHome. Ma mission ? Vous aider à prendre conscience de l’impact qu’a votre environnement (votre architecture) sur votre énergie, votre humeur, votre sommeil et sur votre épanouissement.

C’est mon parcours d’étudiante, rempli de stress, de critiques et de négativité, qui m’a amenée sur le chemin parallèle de la santé mentale. La relation entre le corps et le cerveau me passionnait tellement que je songeais à laisser tomber l’architecture. Et puis un jour… j’ai découvert la « neuro-architecture », une discipline qui cherche à comprendre comment l’espace impact notre cerveau. C’est là qu’est né BetterAtHome, qui a comme objectif principal de créer des lieux de vies les plus alignés possible à nos besoins les plus profonds.

 

 

L’architecture et le bien-être, qui me semblaient tellement incompatibles au départ, me paraissent aujourd’hui indissociables…

Kalani et BetterAtHome ont un objectif commun : améliorer la qualité du sommeil de façon durable. Une grande partie de l’expertise de BetterAtHome consiste à analyser l’aménagement des chambres, pour un meilleur sommeil et plus d’harmonie. C’est cette mission commune, qui nous pousse aujourd’hui à vous écrire cet article et à vous expliquer le lien entre le choix de vos draps et la qualité de votre sommeil.

Aujourd’hui, les critères principaux pour le choix de la literie sont principalement la couleur et le prix des draps. Pourtant, le choix d’une bonne literie va bien au-delà de son aspect esthétique et il y a un lien fort entre le choix des draps et la qualité du sommeil. Investir dans son sommeil paraît parfois désuet, pourtant, on y passe 1/3 de notre temps. S’il y a bien une pièce dans laquelle le confort est primordial, c’est celle-là.

 

Le lien entre la literie et le sommeil

cotton-percale-bedroom-taupe-2

Aujourd’hui encore, un trop grand pourcentage de la population vit avec la croyance que le sommeil est inutile, que dormir est une perte de temps. Pourtant, le sommeil est la base d’un quotidien harmonieux. Sachez que ‘bien dormir’, entendez un nombre d’heures minimum, ne signifie pas nécessairement avoir un ‘sommeil réparateur’. Il est parfaitement possible de dormir 8 heures par nuit sans avoir un sommeil de qualité.

La base, pour avoir un sommeil réparateur, est que notre cerveau subconscient se sent en sécurité. C’est pour cette raison que la position du lit dans la chambre est tellement importante. Paradoxalement, elle est bien trop souvent négligée. Certaines positions ne permettent pas au subconscient de se sentir en sécurité.

La literie est le premier contact avec la peau. Quand à la fin d’une longe journée on rentre dans son lit, c’est le premier signal pour le corps et pour le cerveau qu’il est l’heure de déconnecter. Symboliquement, plus vous aimez la literie dans laquelle vous dormez, plus vous vous sentez bien dans vos draps, plus vous envoyez un signal de détente à votre corps. Les enfants ont tous des rituels avant le coucher (une histoire, une musique, …), leur cerveau comprend qu’il est l’heure de dormir et le corps se détend. En tant qu’adultes, nous avons perdu cette habitude. Mais, en créant un sentiment de satisfaction quand on se glisse sous nos draps, automatiquement, on relâche les tensions de la journée et on s’offre des conditions favorables à la déconnexion.

Votre literie englobe tout votre corps, plus elle est qualitative et agréable, plus vous créez ce sentiment de protection et de sécurité dont le cerveau à besoin pour entrer dans un sommeil profond et qualitatif.

 

L’importance de la couleur 

Premium-jersey-all-colour

La plupart du temps, si l’on n’est pas attentif à ces aspects, l’esthétique prime encore sur le bien-être. Nous choisissons les tons de notre literie en fonction des couleurs tendances, de la mode et de ce qui nous plaît. Et pourtant, la couleur de vos draps peut influencer la qualité de votre sommeil, la température de votre corps, l’harmonie du couple ainsi que le niveau de nervosité et de stress.

D’où vient la psychologie des couleurs ? Parlons des lois de la nature : l’élément qui donne froid dans la nature, c’est la neige, qui est blanche. Le blanc est la couleur la plus froide énergiquement suivie de du bleu (eau). Au contraire, ce qui donne chaud dans la nature, c’est le soleil, le feu donc. On parle la des couleurs jaunes, oranges et rouges. Ceci explique pourquoi une pièce peinte en rouge aura naturellement un ou deux degrés en plus que la moyenne. Inversement, il fera plus froid dans une chambre entièrement blanche ou bleue.

(Un mot sur le fait que le froid est mieux que la chaleur pour dormir ?)

Et en matière de sommeil, il vaut toujours mieux avoir trop froid, que trop chaud.

S’il est vrai qu’une chambre fraîche (18°) est propice à un meilleur sommeil, une chambre « énergétiquement froide » pourra avoir des effets non-désirés au niveau du subconscient. Toutes ces « généralités », dans le cadre de la psychologie des couleurs, sont évidemment à prendre avec des pincettes et dans un contexte global. C’est d’ailleurs pour cela que c’est une discipline à part entière, fascinante et puissante pour ceux qui souhaitent aborder leur habitation et lieu de vie de cette façon.

Pour illustrer ce propos, je donne d’ailleurs quelques exemples concret un peu plus bas dans cet article.

Ce qui influence le plus le sommeil, c’est la taie d’oreiller, c’est le coussin sur lequel on dort.

Nous pensons ne capter la couleur que par les yeux, mais nous les percevons en réalité aussi par nos anciennes fontanelles, derrière le crâne. Les couleurs ne sont donc pas qu’un phénomène visuel, mais sont également un phénomène énergétique et elles dégagent une vibration. Plus la couleur est forte et intense sur le coussin, plus le sommeil sera perturbé. Je vous suggère d’éviter des taies d’oreiller de couleur rouge, le rouge est une couleur qui active le système nerveux et vous risquez d’avoir beaucoup trop d’énergie avant d’aller dormir.

La couleur influence également la réflexion. Il y a des couleurs qui, au niveau de leurs vibrations, nous connectent au travail par exemple. Plus la déconnexion est difficile pour le cerveau, plus vous aurez de mal à vous détendre.

 

Il n’y a pas de formule toute faite

Il ne s’agit en aucun cas de vous donner une formule toute faite, en préconisant une couleur à tout prix ou en déconseillant une couleur absolument. Certaines personnes sont dans une période de leur vie où ils ont plus besoin d’une couleur que d’une autre.

Voici quelques exemples… À prendre avec des pincettes, car chaque personne est différente.

La couleur de la peau (rose, saumon, orangé abricot) est une excellente couleur de drap pour le bien-être. C’est une couleur qui apaise et favorise fortement le sommeil. C’est également la couleur de l’intérieur de l’utérus, que le fœtus perçoit pendant les 9 mois de gestation.

C’est donc une bonne couleur, si tout s’est bien passé à cette période de la vie.

Par contre, si la maman a vécu un grand stress pendant la gestation, comme une séparation, le fœtus a vécu ce stress (bébé, il l’extériorisera peut-être même sous forme de problème de peau) et a donc associé cette couleur à ce trauma. Dans ce cas-là, on évite les draps de cette couleur, car cela ne fera que renforcer les problèmes de peau en question.

La couleur bleue diminue la température du corps de quelque mili-degrés. Principalement la température du corps de la femme (hormones plus sensibles à ces changements). Le choc thermique entre l’homme est la femme est trop grand pour le spermatozoïde et a donc du mal à survivre. Cette couleur de draps ne favorisera donc pas la gestation, ni la libido. Théoriquement, je ne conseille donc pas de bleu… Mais pour les femmes qui utilisent une contraception naturelle… peut-être serait-il intéressant d’envisager des draps bleus quelques jours par mois ?

La couleur blanche est une couleur qui renforce le sentiment de solitude. Des draps blancs sont très intéressants en combinaisons d’autres vibrations de couleurs dans la chambre, ils apportent de l’équilibre et du calme. En revanche, plus de 50% de la population est issue de ce qu’on appelle une grossesse gémellaire ignorée (deux fœtus au début de la gestation). Les cellules du fœtus retiennent alors qu’ils étaient deux, ce qui explique la quantité de personnes qui souffrent de solitude extrême sans comprendre pourquoi. Dans ce cas, trop de blanc renforcera ce sentiment de solitude.

Ces exemples vous montrent à quel point nous sommes tous différent en fonction de notre vécu, de notre histoire et qu’il est impossible de conseiller une couleur pour tous. Si vous avez plusieurs parures de draps, je vous suggère de prêter attention à votre énergie et à votre ressenti lorsque vous dormez dans l’une et puis dans une autre, vous allez très probablement sentir une différence de vibration et d’apaisement.

Si ces exemples vous parlent ou si vous souhaitez mieux comprendre votre énergie ou ce qu’il se passe, je propose des conseils personnalisés sur toute la chambre, afin de déterminer si celle-ci favorise la qualité du sommeil, ou non, et quelles couleurs utiliser pour favoriser et trouver l’équilibre de chacun (seul ou en couple). Je fais cela également pour les bébés et enfants, chez qui le sommeil peut vraiment être un problème et affecter toute une famille.

 

Plus d’infos sur :

https://www.fionabeenkens.org/copy-of-chambres-enfants

Instagram

https://www.instagram.com/betterathome.fiona/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre premier achat.

Vérifiez votre courrier indésirable !

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience, nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.